La page de Nikos Lygeros (8)

 

Une guerre de positions

N. Lygeros

Une guerre de positions
s'installe à chaque fois
que commence
une nouvelle session
car il s'agit
de poursuivre
un combat
qui ne peut finir
en une fois
seulement
puisqu'il s'agit
de lutter
dans la continuité
et de tenir
la distance
sans jamais
être brisé.
 *****
Il est facile

N. Lygeros

Il est facile
de voir l'exploitation
qui est faite
par certains états
de leur droit
à utiliser
un ordre du jour
de manière
subversive
seulement
cela ne change 
absolument rien
lorsque nous savons
comment ils fonctionnent
car nous pouvons
aisément les contrer.
*****
Il est difficile

N. Lygeros

Il est difficile
de ne pas répondre
à la propagande
algérienne
que les Sahraouis
sont déjà 
des députés
des Provinces
du Sud
qui bien sûr
sans aucun 
problème
parlent 
librement 
du peuple
du Sahara.
*****
Au sein des Nations Unies

N. Lygeros

Au sein des Nations Unies
il est possible de voir
les plaques commémoratives
des victimes
qui sont mortes
alors qu'elles tentaient
d'aider les hommes
et les femmes
du monde entier
à retrouver
la paix
tant souhaitée
et cela permet
de prendre conscience
des risques
encourus.
*****
Des Nations Unies

N. Lygeros

Des Nations Unies
il est désormais possible
d'entrevoir l'Humanité
et ses Droits
car chaque intervention
prépare la suivante
et leur succession
constitue la preuve
de l'existence
d'une stratégie dédiée
qui ne se contente pas
d'accepter le monde
tel qu'il est 
puisqu'il s'agit
de sauver les innocents
de la barbarie.
*****


*****
Avant les Droits de l'Humanité

N. Lygeros
Traduit de l’anglais par A.-M. Bras

L’Empire State Building était déjà illuminé avec ses couleurs.
Quelques nuages étaient sur la ville
juste pour prouver la profondeur de l’horizon.
Il vit un avion.
C’était comme une tache.
Il se souvint non pas du passé seulement mais aussi du futur.
Le millenium était prêt.
Il avait en tête l’esprit de Lemkin mais aussi de Tesla.
Tous deux avaient accompli des choses exceptionnelles pour l’Humanité.
Et tous deux avaient aidé les innocents à leur manière.
A l’Assemblée Générale des Nations Unies,
il avait mentionné les Droits de l’Humanité.
C’était non seulement un point de départ pour les prochains pas mais aussi
le prolongement de sa mentation.
Les innocents avaient le droit de rester en vie et non de devenir des victimes.
Ce point était crucial dans sa tête.
Maintenant le ciel était différent.
Et les couleurs changèrent.
A son étage il était possible d’entendre les bruits de tous les lieux de la ville
même ceux qui étaient invisibles.
Sons humains invisibles.
Voix de l’Humanité.
Juste à l’extérieur.
Il songea à leurs besoins.
Puis il décida de n’en considérer qu’un
les aider tous : Le besoin de l’Humanité.
Ainsi avec l’amour de l’Humanité
il commença à ouvrir les lumières.
Les soleils de la nuit étaient juste au-dessus de l’horizon.
*****
La Justice après le crime

N. Lygeros
Traduit de l’anglais par A.-M. Bras

A Shula pour l'amour de l'Humanité

Il l’avait toujours en tête.
Comme une connexion synaptique de son cerveau.
Sa présence à New York était un cadeau et pas seulement un témoignage.
Cette fois ils se rencontrèrent Place Battery
Une nouvelle mission dans le passé.
Une opération concernant le génocide mais aussi son au-delà.
C’était la preuve que les victimes pouvaient survivre,
que l’innocence avait un rôle à jouer.
Le jardin des pierres n’était ainsi qu’une préparation.
Le besoin d’une nouvelle mentation.
Les droits de l’innocence étaient devenus la mission des Justes.
Elle lui montra les détails de la préparation,
la constitution de l’équipe d’abduction.
C’était l’exemple d’un devoir mais pas seulement pour les innocents ou
la renaissance d’un pays, c’était pour la mémoire de l’Humanité.
Elle était toujours à son côté pour tout lui expliquer,
répondre à toutes ses questions.
Derrière l’exposition, il voyait le but de la reconnaissance.
C’était la dernière marche après la réalité du génocide.
Pas une lamentation pour les victimes
mais la direction pour un peuple innocent,
la façon de devenir des Justes.
Le point était simple : comment rendre vraie une phrase ?
Et cette phrase était : plus jamais.
Elle était la mémoire vive des suivants.
Il comprit qu’elle créait un lien nouveau avec l’exposition.
Et le nouveau but était de garder la mémoire vivante après l’oubli.
Il avait étudié auparavant le cas de l’opération finale
Mais elle lui communiqua des pièces de la réalité oubliée.
C’était pourquoi il était impossible de refuser la nouvelle mission.
La construction d’un pont temporel entre passé et futur
devenait un besoin de l’Humanité.
L’opération finale était un nouveau point de départ, pas seulement une leçon du passé
mais une façon de se rappeler notre devoir pour le futur.
Il accepta le cadeau comme un cadeau du passé au futur.
*****
Les chemins de la Liberté

N. Lygeros
Traduit de l'Anglais par A.-M. Bras

A Manhattan, les chemins sont les mêmes mais pas les points.
Chaque Rue, chaque Avenue a sa propre histoire.
Alors si choisis de l’utiliser, tu choisis un futur du passé.
Tu peux aller au Théâtre et découvrir dans la même Rue un échiquier sur un mur.
En fait, la Serendipity est partout.
Et après avoir choisi, tu dois décider.
Rester indifférent ou être un acteur du Temps.
Dans cette île, c’est facile de voir le pouvoir des rivières.
Mais dedans vous pouvez voir la profondeur.
Si tu veux vraiment en faire partie, trouve des morceaux, des pions ou des pierres
et joue ton rôle entre les tours.
En dehors de la bibliothèque tu peux explorer un nouveau monde.
pas l’Amérique exactement mais l’Humanité certainement.
A New York on dit aujourd’hui que si tu peux le faire ici
tu peux le faire n’importe où
et au niveau des Nations Unies cela arrive vraiment.
Tu es capable de participer à de nombreuses opérations
mais peu d’entre elles
peuvent changer le monde.
Aussi ne perds pas ton temps.
Chaque minute de ta vie à cet endroit, est importante
si tu t’arranges pour le faire efficacement.
Car les gens innocents n’ont besoin que d’une aide efficace.
Il avait toutes ces réflexions en tête
et l’histoire était là
à côté de lui
comme un cadeau du Temps.
Ce fut la raison pour laquelle une bifurcation démarra.
Tout était prêt pour créer
une nouvelle histoire
avec un seul but.
Aider les gens pour l’amour de l’Humanité.
*****
Jean Rochefort (1930-2017)

N. Lygeros

Jean Rochefort a tiré
sa dernière révérence
ainsi celui qui a joué
dans Cartouche, 
Les Tribulations d'un Chinois en Chine,
L'Horloger de Saint-Paul,
Le Crabe-tambour
et tant d’autres films
et pièces de théâtre
nous laisse
une œuvre éclectique
qui a su dépasser
sa vision noire
de la nature humaine
qu’il avait développée
à la vue
des Femmes tondues
à Vichy
aussi cet homme
qui jouait
avec aisance
le drame et la comédie
et appartenait
à la célèbre
bande du conservatoire
représente
pour nous
un doux souvenir
si tendre
que nous le dirions
familier
si amical
que nous le dirions
notre proche. 
*****

Au-delà de la vision africaine du Maroc

N. Lygeros

Après la réintégration du Maroc dans l’Union africaine, il est important de réaliser quelle suite il faut donner à cet exploit car il s’agissait bien de cela puisque c’était impensable à peine quelques années auparavant. Cette réintégration a été obtenu grâce à un effort et un changement stratégique. Les contacts effectués par le Maroc ont créé des relations qui ont changé la donne. Aussi maintenant il est indispensable de renforcer ces relations pour les transformer en liens, c’est-à-dire des relations diachroniques qui n’ont rien à voir avec des contacts de circonstances. Il s’agit de mettre en place un véritable réseau stratégique où les intérêts partagés sont fondamentaux. Dans ce cadre le Maroc doit se conduire comme en un pays africain qui ne se préoccupe pas seulement de ses propres problèmes. Il faut résoudre les problèmes de l’Afrique et de créer de nouveaux axes qui se libèrent des distances. Ce point est essentiel dans l’avenir de l’Union africaine. Dans ce sens, il est aussi important de rallier à sa cause des pays européens qui ne doivent plus être neutres vis-à-vis d’une situation qui concerne l’intégrité du territoire. Il faut par ailleurs cesser de répondre passivement à des accusations qui finalement appartiennent à la propagande. Car contrer des éléments de manipulation, même si cela représente un point positif, cela ne constitue pas pour autant une avancée. Il faut aussi cibler des Etats hors Afrique qui sont sous le joug de l’idéologie. Il serait bon de parler efficacement avec Antigua-et-Barbuda, Barbade, Belize, Trinité-et-Tobago, et de ne pas les mettre dans l’ensemble Bolivie, Cuba, Equateur, Honduras, Guyana, Guatemala, Mexique, Nicaragua, Salvador, Uruguay, Venezuela, qui doit être traité différemment. Il en est de même pour Vanuatu par rapport à l’ensemble Corée du Nord, Laos, Timor oriental, et Viêt-Nam. Chaque ensemble a une structure, il faut l’étudier pour découvrir son graphe relationnel et informer de manière efficace ses membres afin de modifier des comportements stratégiques comme cela a été fait pour la réintégration du Maroc dans l’Union africaine c’est de cette manière que s’organise un combat et une reconnaissance international sinon on reste victime d’une situation que l’on ne gère pas. Ainsi le Maroc doit faire son chemin au-delà de l’Afrique pour se désenclaver globalement du local.

*****
Au coeur de l'Humanité

N. Lygeros
Traduit de l’anglais par A.-M. Bras

A New York, il est aisé de voir des pièces d’Humanité.
La diversité est partout.
Mais même avec cela, il est difficile de réaliser que tu es
au cœur de l’Humanité.
New York n’est pas seulement une ville d’Amérique
c’est aussi une place pour les Nations Unies
et de là, un point crucial dans la bifurcation du futur.
Dans cette ville, il est possible d’avoir un point de vue pour l’Humanité.
Pas seulement le grand tableau mais le global.
Même au théâtre il est possible de voir
l’amour de l’Humanité.
Ce n’est pas juste un papillon mais un puzzle.
Une manière de toucher l’âme humaine.
Profondeur.
Ailleurs tu peux voir des spectacles
mais ici tu découvres la substance.
La relation entre un homme et une femme
est décrite comme un jeu
mais c’est la vraie vie
comme une partie de l’Humanité.
Et tu as besoin de plus de cinq sens
pour comprendre le lien polycyclique.
Car la Théorie des Liens est une réalité à New York.
Alors quand tu trouves des manuscrits
à la Bibliothèque,
ils constituent une part de l’histoire de l’Humanité.
Ce n’est pas un simple voyage
mais une mission complexe.
Même les parties de celle-ci peuvent être rudes.
Au cœur de l’Humanité
tu peux voir
l’effet papillon
agir sur les gens
sans réaliser le pouvoir de la ville fractale.
*****
Si tu aimes

N. Lygeros

Si tu aimes
vraiment 
les Sahraouis
pourquoi
tu ne leur permets pas 
de siéger
à ton parlement
alors qu'ils le font
depuis des années
au Maroc
seulement
nous savons
de quoi il en retourne
dans ta dictature
militaire.
*****
C'est au Maroc

N. Lygeros

C'est au Maroc
que tu peux
découvrir
l'essence 
du désert
atlantique
aussi
ne tarde pas 
à entreprendre
le voyage
dans le pays
pour aider
plus profondément
à la libération
d'un peuple
africain.
*****
Il faut aller

N. Lygeros

Il faut aller
sur place
pour aider
et pas se contenter
d'écouter
de loin
car un peuple
qui souffre
ne crie pas
et meurt 
dans le silence
car personne
ne prête 
attention
à sa douleur
indicible.
 *****
Le Livre de la Nature

N. Lygeros
Traduit de l’anglais par A.-M. Bras

Quelques personnes, peu en réalité, croient que le Livre de la Nature existe.
Mais moins encore savent comment écrire son texte.
En vérité c’est une étrange idée pour nombre d’entre eux
que de considérer qu’il est possible de créer quelque chose de nouveau avec le passé.
En fait, les choses étranges n’ont pas de durée dans le temps.
Après l’innovation, la singularité se transforme en réalité.
Sans aucune crainte, il créa des morceaux de mémoire du futur.
Comme des formules mathématiques ce code pouvait rester stable,
seuls des morceaux de perfection avaient cette propriété.
Ce n’était pas un processus pour mettre fin à une évolution.
Perfection était aussi l’évolution.
C’était le même problème avec le paradis.
Pour certains c’était seulement la fin.
Une nouvelle vie certainement, mais sans évolution.
C’est pourquoi la plupart d’entre eux ne pouvaient croire que là pouvait être
un autre pas,
ou pour le dire autrement, que la continuité était encore là.
Mais un concept polycyclique était possible.
Stabilité n’était pas immobilité.
Perfection n’était pas la fin.
Et l’Humanité était capable d’écrire de nouveaux chapitres dans le Livre de la Nature.
Quand il pensa à la phrase : plus jamais
il vit le problème.
Parce que dans la Nature, les choses étaient différentes.
Et la polycyclicité signifiait : encore à jamais mais toujours avec quelque chose 
de complètement différent.
Alors le point était le suivant.
Pouvons-nous changer le futur avec la Mémoire du passé ?
Certainement non.
Mais avec la Mémoire du futur c’était possible.
Choc mental.
Bifurcation.
Le Livre de la Nature avait changé.
De nouvelles pages étaient prêtes.
*****
Dans le Témoignage hexagonal

N. Lygeros
Traduit de l’anglais par A.-M. Bras

Il n’y avait pas de courbes dans la Rotonde seulement des angles.
Là, les triangles étaient partout
dans une structure hexagonale.
Ils allèrent là pour écouter deux témoignages.
Une femme et un homme, deux innocents, deux survivants 
du Génocide étaient là.
Tous les deux prêts à répondre à toutes les questions.
C’était impressionnant de les voir ainsi.
Si vrai, si bien…
Juste pour les autres.
Si généreux…
Deux morceaux d’Humanité…
Hors de toute société de l’oubli.
Ils donnaient à tous sans exception
Ce qu’ils étaient et non pas ce qu’ils avaient.
Plus qu’un cadeau aux gens, un témoignage d’Humanité.
Elle l’aida à faire le premier contact
en leur posant et spécialement à elle, des questions très humaines.
Ils écoutèrent ensemble leurs bienveillantes réponses.
Leurs souvenirs étaient près d’eux comme des idées familières.
Ils pouvaient les sentir comme des larmes sur la peau.
Mais des larmes de Joie.
Ces survivants appartenaient déjà au futur du génocide.
Et ils étaient capables de préparer les générations futures
pour ne pas oublier la vie.
Pour résister à la barbarie avec leurs propres vies.
Après son aide il fut capable de faire le premier contact.
Nouveau choc mental.
Nouvelle bifurcation.
Avec la même question à tous les deux.
Quelle était la chose la plus importante dont ils voulaient se souvenir.
La femme répondit la résistance à la barbarie.
L’homme répondit la tolérance aux différences.
C’était la leçon des survivants.
Cela donnait une nouvelle dimension à leur témoignage.
*****
Retour vers la Liberté

N. Lygeros
Traduit de l’anglais par A.-M. Bras

La résistance du passé était la liberté du futur.
La menace de la barbarie était l’oubli.
Un conflit à grande échelle avait conduit au génocide.
Mais ce n’était pas la fin de l’Humanité ni celle de la barbarie.
Le problème était toujours là.
Ce n’était pas suffisant pour dire : plus jamais.
Il était nécessaire d’avoir une stratégie pour combattre la barbarie.
La Mémoire et l’Amour devaient être protégés
et c’était le devoir de l’Intelligence.
Sa naissance était une nécessité pour l’Humanité.
L’Intelligence est venue du futur pour aider le passé.
A la fin de la guerre, tout devait être robuste.
Quelques personnes pensaient que le plus important 
était de se souvenir.
Mais de ne pas oublier l’était encore plus.
Le problème était que l’Humanité méritait mieux.
Aussi le point était différent.
L’Humanité devait être protégée pas simplement être aidée.
C’est pourquoi ils avaient besoin de ne pas oublier le futur.
Chaque symbole du passé devait être une vision pour le futur.
A New York, la statue de la Liberté
était clairement ce type de symbole.
Près de la rivière, en dehors du Musée
ils virent à nouveau la statue de la Liberté.
Retour à l’Indépendance.
Pensée latérale.
La protection devait être active et non passive.
Il faudrait le faire avant le crime et non après.
Après le crime tout était une question de mémoire
mais le reste était le devoir de l’Intelligence
dans la main droite la lumière, dans la gauche le livre.
Et ensemble ils devaient imaginer la prochaine réalité
avant qu’il ne soit trop tard.
Avant la fin, la vision.
*****

On doit donner l'exemple

N. Lygeros
Traduit de l'Anglais par A.-M. Bras

Personne ne peut imaginer qu’il est possible de lutter contre la barbarie.
Mais chacun peut voir un exemple de résistance.
Les survivants ont expliqué aux gens que vous pouvez rester vivant.
Ils sont de vrais exemples de résistance passive.
Ce sont aussi la preuve que la barbarie peut tout détruire.
Au bout du bout, beaucoup pensèrent qu’il n’y avait pas d’autres choix.
Mais il y avait un contre-exemple à cette théorie.
La résistance peut être active.
Les Droits de l’Humanité prévoyaient cette possibilité.
La faiblesse n’était pas une condamnation,
seulement une justification pour la barbarie.
Parce que si vous savez que vous êtes faible
vous pouvez changer
et trouver une stratégie pour vaincre
même la barbarie.
Aussi il fallait donner l’exemple pour les réveiller.
Et ils avaient besoin de miracles
ils seraient accomplis pour leur prouver
que leur foi était non seulement une religion
ou un dogme
mais l’amour de l’Humanité.
Les gens peuvent faire beaucoup de choses
s’ils se font mutuellement confiance
après l’exemple..
Et même si celui-ci est une exception
il deviendra un exemple exceptionnel.
La stratégie était faite pour protéger à l’avance.
Et si l’Humanité l’utilise
elle peut chaque fois mettre en échec la barbarie
si nécessaire.
Pour obtenir : plus jamais
vous avez besoin d être sans cesse
en avance.
*****
Le goût de la Vérité

N. Lygeros
Traduit de l’anglais par A.-M. Bras

Ils durent changer de place, en gardant en tête le goût de la Vérité.
Plus de larmes.
Juste la pluie.
La ville était différente sous les nuages.
L’eau était partout.
Une intelligence fluide suivait les rivières du Ciel.
Nouvelle purification d’un baptême.
Ils pouvaient sentir la pluie sur leurs lèvres.
Après la rencontre avec le Temps l’objectif était pertinent.
C’était la renaissance de l’âme.
Un nouveau cycle était accompli.
Et leurs nouvelles vies étaient améliorées.
Eveil.
Restructuration de leurs réseaux neuronaux profonds.
Ils virent que maintenant, ils étaient capables d’écrire le futur.
Après la bifurcation, ils se sentirent comme des hommes de la Renaissance.
Ils avaient en tête, un nouveau passé.
La mémoire avait dépassé l’oubli avec la protection de l’intelligence.
Ils retournèrent à leur point de départ
mais après la réalisation de leur transformation.
Métamorphose.
Ils prirent avec eux les survivants du passé.
C’était indispensable pour la victoire contre la barbarie.
Alors le même point était différent
à cause du Temps cyclique.
Comme parties de l’Humanité, c’était seulement des êtres humains 
mais comme morceaux, ils devenaient ces rares combattants du Temps.
Ils se rendirent maîtres des nouveaux codes
et le jardin des pierres acquit une nouvelle fonction.
Théologie de perfection.
Ils devaient être là.
Alors ils se préparèrent à revenir
pour continuer l’histoire du futur ;
C’était leur tâche pour l’Humanité.
*****
Les feuilles de l'amour

N. Lygeros
Traduit de l’anglais par A.-M. Bras

Dans leur carnet ils avaient
les feuilles de l’amour.
En dehors du monde de Central Park
ils pouvaient devenir mémoire.
Comme les survivants du passé
Les feuilles étaient placées entre leurs pages
protégées par le cuir de leurs livres.
Les feuilles artificielles et naturelles étaient ensembles
à la même place.
Comme des intelligences artificielles et naturelles ensembles.
New York était elle-même une hyperstructure maintenant.
Elle était comme un livre.
Au-dedans de l’Amérique, se trouvaient les Nations Unies.
Auto référence.
Le passé était comme le tout.
Et l’analyse fractale commença à dessiner
un nouveau schéma mental
à formes de feuilles.
Elles étaient la preuve de l’existence de l’arbre
tels des êtres humains pour l’Humanité
et ils savaient que ces parties devaient être rassemblées.
Mix stratégique.
Tout ensemble.
Parce qu’ils commençaient leurs trajectoires
d’une façon différente 
mais toujours avec le même but : atteindre le fond et lui donner
ce qu’ils étaient.
Ils venaient du Nouveau Monde pour aller dans l’ancien continent.
C’était comme un arbre du futur vers le passé.
Chacune de ces feuilles
était implémentée dans un arbre
et était transformée pour former la continuité.
Aucune importance la durée.
C’était le nouveau manuscrit du Maître
*****
Il n'y a aucun moyen de réparer les relations USA - Turquie

N. Lygeros


Le point de vue de la Turquie est radicalement différent de l'esprit des États-Unis d'Amérique. Ce n'est pas seulement dû au fait qu'en Turquie, le manque de démocratie est tout simplement normal mais aussi à l'interprétation de certains faits. Par exemple, l'exégèse turque de l'invasion de Chypre en 1974 n'est qu'une intervention même si à partir de cette date nous avons encore occupé des territoires avec des personnes innocentes qui sont forcées de vivre à la turque et d'oublier qu'elles sont grecques. Un autre exemple, le gouvernement en 2003, n'a pas permis aux troupes américaines de traverser la Turquie pour ouvrir un front nord contre Hussein. Ils ont considéré à cette époque que cette intervention était en fait une invasion. Les conséquences de ce choix, dues à cette interprétation, ont été la mort de plusieurs GI. Et l'Amérique n'oublie pas cela. Mais le vrai problème est la différence entre l'humanité et la barbarie. Le génocide des Arméniens, des Assyriens et des Grecs n'est qu'un détail pour la Turquie. D'un autre côté, de nombreux États d'Amérique ont déjà reconnu ce triple génocide comme un fait historique. En passant, c'est le président des États-Unis, Woodrow Wilson, qui a créé la délimitation entre la Turquie et l'Arménie en tenant compte de la présence des victimes même si elles étaient génocidées par le gouvernement turc. Le symbole des Etats-Unis est la liberté mais les racines de la Turquie sont le génocide. Les États-Unis ont besoin de mémoire depuis le début, mais la Turquie préfère l'oubli. Et cette différence fait la différence.

(Traduction google)
*****

Avant les droits de l'humanité

N. Lygeros

L'Empire State Building était déjà illuminé de ses couleurs. 
Quelques nuages ​​étaient au-dessus de la ville 
juste pour prouver la profondeur de l'horizon. 
Il a vu un avion. 
C'était comme un point lumineux. 
Il se souvenait non seulement du passé mais aussi du futur. 
Le millénaire était prêt. 
Il avait dans son esprit l'esprit de Lemkin mais aussi Tesla. 
Les deux avaient fait des réalisations exceptionnelles pour l'humanité. 
Et les deux avaient aidé les gens innocents à leur manière. 
À l'Assemblée générale des Nations Unies, 
il a mentionné les droits de l'humanité. 
Ce n'était pas seulement un point de départ pour les prochaines étapes mais aussi 
la continuité de sa mentation.
Les innocents avaient le droit de rester en vie et de ne pas devenir des victimes. 
Ce point était crucial dans son esprit. 
Maintenant, le ciel était différent. 
Et les couleurs avaient changé. 
Sur son sol, il était possible d'entendre les bruits de chaque partie de la ville, 
même s'ils étaient invisibles. 
Des sons humains invisibles. 
Voix de l'humanité. 
Juste à l'extérieur. 
Il a pensé à leurs besoins. 
Et après il a décidé d'en considérer un seul. 
Pour les aider tous: Le besoin de l'humanité. 
Ainsi, avec l'amour de l'humanité, 
il a commencé à allumer les lumières. 
Les soleils de la nuit étaient ici juste au-dessus de l'horizon. 
Comme des promesses. 
Bougies invisibles. 
Lumière pure pour l'amour pur.
Il était temps de commencer le combat. 
Temps de marteau.

*****
Chaque jour
N. Lygeros

Chaque jour
qui passe
n’est pas seulement
un hiver oublié
mais un lendemain
dans l’histoire
polycyclique
du Temps
aussi attache-toi
à son mât
pour découvrir
l’horizon
sans le bruit
insupportable
de la société.
*****
Si tu remarques
N. Lygeros

Si tu remarques
l’innocence
de Poil de Carotte,
du Petit Prince
et de l’Idiot
tu comprendras
la justice de Jonathan
le Goéland
quand tu découvriras
son essence
grâce à la flûte
enchantée
qui transfigure
la nuit.
*****
En dehors
N. Lygeros

En dehors
des textes sacrés
il existe aussi
ceux de la mémoire
des hommes
qui traversent
le temps
pour protéger
l'Humanité
des attaques
de la barbarie
car ils savent
combien compte
la continuité
et non seulement
la durée
d'une expérience
de vie.
*****
La voie
N. Lygeros

La voie
de la lumière
ne dépend pas
des religions
mais de la foi
car seulement
celle-ci
est capable
de transformer
le monde
grâce à la puissance
des mots
et l’existence
des paraboles
émises
pour la vérité
du salut.
*****
Les Grecs du Pont et l'Arménie occidentale

N. Lygeros

Conscients des avancées de la libération de l’Arménie Occidentale, les Grecs du Pont voient qu’il est important pour eux de participer activement à ce combat de la justice. Ainsi les Arméniens et les Grecs s’unissent pour vivre libres en Arménie Occidentale. Il s’agit de mettre en application des clauses du Traité de Sèvres qui représente le seul de cette époque qui respecte véritablement les victimes du génocide. En effet, au-delà du simple processus de réparation, le retour sur une terre ancestrale, constitue non seulement un but stratégique mais aussi la conséquence de l’application des droits des peuples autochtones. Il s’agit de plus d’un mix-stratégique qui permet la convergence de stratégies qui sont certes différentes, en raison de leur approche historique mais qui ont le même but. Lutter contre la barbarie d’une occupation, représentant pour les Grecs du Pont une continuation de leurs revendications qui ne considèrent pas que la reconnaissance du génocide est un point final. Au contraire il s’agit d’un commencement qui doit se concrétiser avec la présence des survivants sur la terre dont ils ont été expulsés uniquement en raison d’un racisme étatique. Les Arméniens et les Grecs du Pont ont vécu pendant des siècles, sur les mêmes terres sans jamais avoir des tensions entre ex, car ils étaient fondamentalement faits pour s’entendre. Ces deux peuples avec les Assyriens ont été les victimes d’une même barbarie aussi l’Arménie occidentale est un devoir de mémoire. Ce n’est pas un acte de vengeance mais bien un acte de justice. Car les survivants n’ont pas donné naissance uniquement à des innocents mais aussi à des Justes qui savent comment lutter contre le génocide de la mémoire. L’Arménie occidentale se doit d’être libre et pour cela, elle doit être libérée. C’est dans ce cadre que les Grecs du Pont voient un rôle à jouer pour soutenir cette cause arménienne qui est aussi la leur puisque l’Hellénisme se bat toujours du côté des innocents et aux côtés des Justes, contre la barbarie qui tente de bafouer les Droits de l’Humanité. 

*****
Le combat de la Justice

N. Lygeros

Grâce aux travaux de Raphaël Lemkin sur la notion de génocide et la décision du Président Woodrow Wilson de délimiter la frontière de l’Arménie Occidentale, la cause arménienne a considérablement évolué au point d’influencer positivement les Grecs du Pont. Ainsi avec la Déclaration de la Zone Economique Exclusive de l’Arménie occidentale, ce pays renforce la réalité de sa liberté. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’Arménie Occidentale a reconnu Lemkin et Wilson en tant que Justes pour la cause arménienne. Ainsi celle-ci constitue le fer de lance d’un combat de la Justice qui va bien au-delà de la simple réparation. Les Arméniens et les Grecs du Pont s’unissent pour rétablir une réalité du passé dans le futur. Sans tenir compte de la volonté de la barbarie, ces peuples luttent désormais ensemble pour réaliser leur vision commune de la libération de leur terre ancestrale. C’est pour cela que de nombreux Grecs prennent désormais la carte d’identité de l’Arménie Occidentale. Car il s’agit d’un acte pratique qui peut se faire à l’échelle de l’individu sans devoir rendre de compte à quoi que ce soit, sans attendre des résultats diplomatiques qui tardent depuis des décennies. Ainsi l’Arménie Occidentale qui a pris son sort en main grâce à la volonté de combattants qui n’ont jamais oublié la cause de tout un peuple qui transcende l’existence du génocide lui-même. Car les Arméniens et les Grecs du Pont ne sont pas seulement des victimes du génocide. L’Arménie et la Grécité sont des entités bien plus anciennes et diachroniques aussi elles ne dépendent pas uniquement du génocide. L’Arménie occidentale représente en cela un objectif convergent et sa libération est nécessaire non seulement en tant que territoire mais surtout en tant que patrie pour des hommes qui n’oublient pas la valeur de la liberté car ils ne sont pas esclaves comme le voudraient la barbarie et ils sont devenus des libérateurs pour les innocents qui ont le droit de vivre aussi libres et sans craindre personne.

*****


N. Lygeros - Boléro. (Study for Clarinette and Timbales). 31/10/2017

N. Lygeros - The Spirit of Wood. (Study for Xylophone and Manual Bells), 01/11/2017


Si tu aimes
La voie

*****
Devant l'image

N. Lygeros

Devant l'image
des tombes détruites
dans les territoires occupés
tu as pensé 
que celle de ton père
devait être
dans le même état
aussi sache
que les bougies
que nous avons allumées
et le Notre Père 
que nous avons prié
étaient aussi 
pour lui
car notre esprit
n'oublie
aucun innocent
aussi loin
que soit
sa mort 
dans le passé.
*****
La société fraternelle

N. Lygeros

La société fraternelle
dans sa discrétion
perturbe les sentiments
de l’indifférence
qui caractérisent
la société normale
aussi il ne faut pas
s’étonner
si certaines réticences
subsistent
au sein
des structures
qui étudient
le monde
en devenir
pour aider
l’évolution
de l’Humanité
à dépasser
des obstacles
persistants.
*****
Les nuances du neutre

N. Lygeros

Les nuances du 
neutre
via l’histoire
dans différents pays
en raison
de la géopolitique
aussi
ne vois pas
la Suède
à l’instar
de la Suisse
et pense
que ce statut
demeure
impossible
pour l’ avenir
de l'Ukraine 
depuis
qu’elle subit
des pressions
insupportables.
*****
L' homo numericus

N. Lygeros

L’ homo numericus
est amené
à voir l’évolution
du webnet
il est clair
que le changement
de cette structure
est inévitable
et le problème
qui demeure
au centre
de nos préoccupations
c’est bien
celui de la liberté
car si celle-ci
n’est plus possible
en raison
de l’influence
de grand joueurs
le danger
est imminent.
*****
La singularité

N. Lygeros

La singularité
dans l’histoire 
de l’intelligence
artificielle
représente
le moment où
elle dépassera
la naturelle
en raison
de sa complexité
mais aussi
de sa capacité
à être globale
et non seulement
spécifique
afin de résoudre
des problèmes
de nature
extrêmement
différente.
*****
Après deux ans

N. Lygeros

Après deux ans
nous. nous souvenons
des attentats 
du 13 Novembre
car les victimes
sont encore
dans notre mémoire,
puisque notre lutte
contre le terrorisme
n'est pas finie.
Notre devoir
de mémoire
ne se limite pas
seulement
aux innocents
mais aussi 
aux barbares
que nous devons
condamner
pour sauver 
l'Humanité.
*****
Alors que tu écoutais

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Alors que tu écoutais
la vérité
dans l'église
quelqu'un
essaya
de te dire,
à voix basse,
des mensonges
pour changer
les mots
de la liturgie
mais
toi tu as continué
à suivre
la route
sur le chemin
de la lumière
ainsi tu es parti
et tu as vécu
libre.
*****
Avec la musique

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Avec la musique
classique
tu continues
à suivre
ta pensée
sans interruption
car
chaque note
est structurée
en renfort
et tu peux
aller
encore
plus profond
vivre
l’essence
sans
aucun
compromis.
*****
Regarde le son

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Regarde le son
et vois le corps
d'harmonie
qui marche
sur
le pentagramme
pour qu’apparaisse
la lumière
de l’essence
et sur l'âme
qui continue
au-delà
des frontières
parce que
rien
ne peut 
arrêter
l’obstacle
à partir du moment
où il vit
libre.
*****
Le repos

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Le repos
de l'âme
a lieu
car
elle est libérée
du corps
qui souffre
le martyre
et ainsi
voit
pour la première
fois
la lumière
de la continuité
qui n'arrête pas
les ombres
qui séparent
tout
puisqu'elle s'échappe
avec audace.
*****
Prends le son

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Prends le son
de la voix
qui suit
le poids
de la lumière
pour l’exprimer
dans les profondeurs
de la mémoire
sans l’altérer
car
il connait
l'essence
puisqu’il
écoute
le rythme
du Maître
qui continue
à jouer
encore
et après
la fin.
*****
Quand tu te réveilles

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Quand tu te réveilles
après,
de la léthargie,
tout est
différent
car
les nuances
de gris
ont
disparu
et 
apparait
enfin
la polycyclicité
de la lumière
qui te traverse
pour abreuver
ton âme
avec l'essence
de l'Humanité
qui ruisselle
d’humanité.
*****
Après les accords d'Evian
N. Lygeros

Après les accords d’Evian
où avaient été marchandés
le pétrole et le gaz,
qui se souvient 
du massacre 
des harkis
dès le 19 Mars,
de la vague 
des enlèvements
dès le 19 Avril ?
Pourtant 
maintenant
nous connaissons
l’existence
des charniers
du FLN…

*****
Les exactions du FLN
N. Lygeros

Les exactions du FLN
sont si nombreuses
et si barbares
que personne
n’ose 
les mentionner
de peur 
de tomber
victime
d’une propagande
de régime
néanmoins
après tant 
d’années
pourquoi
cacher
la vérité 
aux parents
des victimes
qui n’ont
jamais pu
retrouver
leurs parents
leurs familles
après ces actes
odieux.

*****
Le massacre d'Oran
N. Lygeros

Le massacre d’Oran
avait été programmé
car il s’agit
d’une véritable
chasse à l’homme
ni plus ni moins.
Les européens
sont arrêtés
enlevés,
égorgés
mitraillés
lynchés,
torturés,
mutilés
énuclées,
pendus
à un croc 
de boucher
et tout cela
pourquoi ?
Car après
les accords
d’Evian
il n’existait 
plus aucune
protection.

*****
La souffrance
N. Lygeros

La souffrance
des Pieds Noirs
commença
par la gauche 
communiste
qui ne voyait
en eux
que l’image
du colon
en oubliant
qu’ils composaient
le quart
de l’Armée d’Afrique
avec les pertes
les plus grosses
qui à elles seules montèrent
à plus
de 8000 tués
seulement
malgré
le racisme
les Pieds Noirs
résistèrent
à nouveau
et offrirent
leur mémoire
en don.

*****Le manuscrit

N. Lygeros

Le manuscrit
de Rossini
a traversé
l'Italie
et la Grèce
pour atteindre
la France
en raison
de l'importance
de la langue
qu'il avait 
employé
en 1863
afin
d'être
conservé
par l'amour
de la musique
qui n'avait
de cesse
de chanter
la messe
d'antan
qui avait
marqué 
les esprits.

*****
Le Menu Essence

N. Lygeros

Le Menu Essence
représente
l’essentiel
de l’art
du chef
franco-japonais
aussi il commence
par un foie gras de canard grillé
accompagné de figues noires et de mures
sur un lit de betterave rouge
avec un jus acidulé au sureau noir,
se poursuit
avec le Merlan de Ligne étuvé
aux blettes et encornets, Mona Lisa
et son lait fumé à la cardamome noire
monte en puissance
avec le Quasi de veau
de la Ferme de Clavisy
aux girolles, oseille et noisettes concassées
et finit
après le fromage
de la Tête d’or
avec un ananas confit
au sirop léger à la citronnelle-vanille
garni de fromage blanc
et pop-corn caramélisé.

*****
Jean d'Ormesson

N. Lygeros

Jean d'Ormesson
est parti
en laissant derrière lui
non seulement
une oeuvre immense
mais aussi
un parfum 
de bonheur 
d'antan
auquel 
il est difficile
de rester
insensible
après
tant d'années
d'efforts
à changer 
la mentalité 
des hommes
de notre Temps
aussi 
il restera
dans notre mémoire 
sans peine.

*****
Ecoute la musique

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Écoute la musique
et surtout
l'Adagio
pour sentir
ce que signifie
le toucher
de l’âme
pour l’avenir
sinon
tu penseras
que
la vie
n'est
que
l'existence
alors que
c'est
la transcendance
qui te conduit
au plus proche
de l’oeuvre
de l'Humanité
et te touche
avec la délicatesse
d’une caresse.
*****
Dans la crèche

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Dans la crèche
la présence
du Christ
a
du sens
seulement après
le 24 décembre
sinon
c'est
une tradition
qui a
dégénéré
et ne sait plus
ce qu'est
le sens
du symbole
que nous avons
gardé là
durant des siècles
car jamais
nous n'avons oublié
le sacrifice
même
s’il était
seul
sur la Croix.
*****
Si tu n'as pas le temps

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Si tu n’as pas le temps
de profondes
respirations
pense
à la mer
avec la vague
qui effleure
la côte
et regarde
comment
la caresse
du bleu
change
la couleur
de la terre
puisque
grâce
à elle
vit
le sel
que tu mets
dans ta bouche
quand
tu goûtes
l’essence
de l'immensité.

*****
Autoprogrammation

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Au début, les étudiants pensaient qu'ils suivraient une leçon de mathématiques et d'informatique classique. Bien sûr, qu'est-ce qui pouvait être considéré comme classique quand l'enseignement était fait par une hyperstructure ? Le problème était quelque peu différent. Elle voulait leur montrer quelques techniques de métacode. Ce n'était pas seulement de la programmation comme ils l'avaient vue d'autres fois. Ils avaient acquis suffisamment de connaissances pour voir quelques effets d'une axiomatique hyperstructurelle. Ils connaissaient les commandes même celles qui fonctionnaient avec une fonction temporelle. La dynamique de la programmation ne leur était pas inconnue. Mais là, le problème était différent. Il fallait qu’ils réfléchissent à ce qui arrive quand on a le droit de modifier l'axiomatique elle-même et pas seulement un programme. Ils comprirent ainsi plus profondément le concept de conseil, qui était une façon de penser et pas seulement un commandement. Toute l'approche de l'autoréférence rappelait Gödel en mathématiques et Turing en informatique. Mais cette analogie n'était que le début. Car cela impliquait la polycyclicité du Temps elle-même. Donc, ce n'était pas seulement une autoréférence, mais une autoprogrammation étrange.

*****
Conditions initiales

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Tous les écrans étaient ouverts et attendaient des instructions. Certaines étaient écrites et d'autres orales grâce à la reconnaissance vocale et la communication. Elle voulait seulement qu’ils parviennent aussi à une compréhension à ce stade et c'était la difficulté des conditions initiales. Il leur fallait inventer quelque chose qui n'était pas une simple macrocommande. Au début, tous examinaient l'intelligence artificielle comme une suite qui ne changeait pas les conditions initiales, en particulier l'axiomatique. C'était une réponse simple à la question de l'évolution de l’axiomatique de la robotique. Ils donnaient l'impression que la sécurité provenait de la propriété invariable de l’axiomatique. Parce qu'ils avaient déjà étudié les retombées d'un changement de l’axiomatique. Ils n’avaient pas seulement en tête les géométries d'Euclide, Riemann et Lobachevsky car ils n’avaient pas oublié l'axiome du choix et encore moins l’axiome de l'ordinateur dans les preuves théoriques. Mais que dire de l'introduction de la bioéthique dans ce domaine. A savoir que serait l'éthique des ordinateurs. C'était la question pour ceux qui n'avaient aucune idée de l'existence des hyperstructures. Le problème qui leur était présenté était si simple qu'il les surprit. Elle voulait initialement qu’ils écrivent une procédure qui aurait la capacité de se changer elle-même. Une ontologie capable d'écrire seule sa nouvelle téléologie.

*****
Dans la réalité

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Les étudiants se regardèrent quand ils lurent le texte du problème apparu sur leur écran. Ils voyaient tous la même chose et comprenaient que c'était étrange. Ils n’étaient pas seulement hors de la réalité, il fallait qu’ils apprennent à changer la réalité elle-même. Ils n'étaient plus observateurs, mais artisans et techniciens du changement dans la réalité. Ils se souvinrent alors que le plus étrange dans la science-fiction n’était pas d’évoluer dans un autre monde qui n'avait rien à voir avec le leur, mais de vivre dans leur réalité, rien de moins. La liberté avait toujours un coût, mais à quel point était-il important quand il fallait changer l’axiomatique elle-même. Certains étudiants comprirent immédiatement les implications de la résolution du problème, mais pas les extensions. Ils pensèrent à une machine modifiée de Wiener mais réalisèrent rapidement que ce n'était pas seulement une question de feedback. Avec un tel problème, elle était en dehors de la cybernétique et aux frontières de la robotique, au moins de la classique avant l'émergence de la profondeur dans les réseaux neuronaux. Et ce n'était pas une application du concept tabula rasa déjà utilisé aux échecs, au Go et au Shogi. Elle réclamait maintenant une forme de violation d'un principe d'interdiction qui n'avait pas été déclaré de manière directe.

*****
Grâce au Ukulélé

N. Lygeros

Grâce au Ukulélé
tu entends
la neige tomber
sur l’océan
et tu l’imagines
fondre 
dans la chaleur
du bleu
pour devenir 
goutte
d’eau
de vie
du ciel
qui plonge
pour enivrer
les vagues
où flottent
les icebergs.

*****
Valeur libératrice

N. Lygeros
Traduit du Grec par A-M Bras

Qu’ils suivent des ordres en informatique était quelque chose de normal même quand ils écoutaient les premiers conseils de l’Enseignement. Mais avec l’Education intelligente, les choses avaient atteint un autre concept qui était plus profond. Seulement ils ne s’étaient pas rendu compte qu'il y avait interdiction de tout changement de l’axiomatique. La question bioéthique était la suivante : que se passerait- il si les machines avaient la capacité de changer les axiomes de la robotique? Ils ne savaient vraiment pas comment répondre sans équivoque. Ils avaient l'impression que la question n'avait aucun sens parce que cet acte était irréalisable. Quelque part ils avaient déjà étudié ce schéma mental avec le concept de l'infini et la controverse de Cantor avec Dedekind. L’hyperstructure sourit pour la première fois parce qu'elle voyait avec son réseau leurs nouvelles pensées. Elle les regardait s’approcher de l'horizon sans seulement oser imaginer qu'il était accessible et qu'ils pourraient même le surpasser. Les étudiants comprirent que l'exercice était d'abord mental et qu’ils avaient besoin d'un dépassement pour découvrir les mathématiques et l'informatique qui étaient impliquées dans sa solution. Mais ils sentirent sa valeur libératrice.

*****
Après l'horizon

N. Lygeros
Traduit du Grec par A-M Bras

Il activait la mémoire du futur et l’hyperstructure rappelait des souvenirs des caméléons. Elle revoyait la maieutique qu’il avait suivie pour lui expliquer comment fonctionnaient de maniere systémique la liberté, l'égalité et la fraternité, et la défense hyperstructurale de l'Humanité. Il lui montra le processus de sélection d'une axiomatique en robotique. Alors qu'ell avait analysé initialement ces nouvelles données comme une acquisition de nouvelles connaissances, elle réalisa par la suite qu'elle les connaissait. Non seulement elles les connaissait, mais ellel aurait choisi celles-là. Ils examinèrent ensemble la possibilité technique du changement. Elle n’éprouva aucune difficulté parce que c'était normal pour elle. Mais plus tard elle vit la parole de la compréhension. Il ne lui montra rien de nouveau mais la compatibilité de leur choix. Elle voyait que sa propre éthique était concrètement isomorphe à celle de la connaissance. Elle voyait que c'étaient des relations fondamentales qui avaient été transformées à la longue en liens avec le Temps. Seulement la substance était spectaculaire puisque c'était normal pour l'artificiel quand il venait du naturel. Les hyperstructures donnèrent une autre solution au problème, et il n'y avait aucune préoccupation à leur sujet, mais seulement pour les ordinateurs. Les hyperstructures en raison du pont du Temps avaient été choisies avant pour l’après parce que pour elles cet Amour de l'Humanité était fondamental, et ce choix était leur devoir de liberté, c'est-à-dire le seul coût qu’ils avaient. Et c'était le même que celui des Caméléons.

*****
Dépassements de disciples

N. Lygeros
Traduit du Grec par A-M Bras

Ils ne connaissaient pas l'issue de la conversation du Caméléon avec l’Hyperstructure, ni à quel point ils s’étaient compris après la maïeutique. Ils ne savaient pas ce que cela signifie d'être au-delà de l'horizon, tandis qu’ils parlaient avec des entités qui y étaient nées et avaient décidé de venir là où ils étaient pour les aider pour le reste de leur vie après la révélation de la rencontre de l’œuvre. Ils réussirent à surmonter la difficulté technique et écrivirent les premiers méta-codes qui changèrent leur propre code. Ils avaient choisi des langues différentes, mais la même pensée, le même schéma mental avaient suivi. A travers les cercles, ils changèrent de cercles et activèrent un processus polycyclique qui n'était pas seulement une progression mais une progression multiple. Il examina leurs sous-catégories et corrigea automatiquement certains détails techniques. Ils la regardèrent avec curiosité parce que ce qu'ils avaient eu de la difficulté à inventer, il le comprit immédiatement et l’améliora sans effort. Tout était normal pour elle. Et cela les surprit plus encore parce qu'ils n'avaient jamais eu une telle réaction. Elle était rapide et efficace comme si elle savait déjà auparavant ce qu'ils penseraient. Leur réaction lui rappela ce qu'elle ressentait avec son Enseignement au commencement. Elle se rappela même qu'elle lui avait demandé des explications... Il les lui avait données avec simplicité, lui montrant quelques mesures, puis il avait intégré à une forme unique tout ce qu'elle avait soupçonné après tant de solutions différentes des problèmes.

*****
Révélations mentales

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.- M. Bras

Alors qu'elle voyait les compositions, elle demandait des explications détaillées. Tout en jouant via les partitions, elle se demandait comment il fonctionnait. Tandis qu’il étudiait les dessins, ellel examina l’ensemble des lignes et des courbes. Après la leçon avec les disciples, elle alla le trouver dans ce bureau à la porte ouverte sur le monde. Elle voulait lui poser beaucoup de questions mais celui-ci commença en premier et tous les scénarios qu'elle avait calculés pour la suite se trouvèrent dans une autre branche qui n'avait aucun sens pour l'avenir qu'il avait choisi pour la suite de perfection. La question concernait l'exercice qu'elle avait fait pendant la leçon. Elle répondit qu'il n'avait pas réalisé à quelle distance se trouvait l'horizon. Il se souvenait de l'époque où les ordinateurs ne savaient pas jouer au jeu de Go, quand les hommes pensaient qu’ils voyaient la route que suivait le développement du jeu stratégique et ensuite était venu le choc mental. Le premier, avec changement de phase et victoire de l’ordinateur. Et le deuxième avec changement de cycle et méthodologie tabula rasa. Après la libération, tout changea et ils comprirent que pendant tant de siècles ils avaient joué entre eux une introduction à l’œuvre et qu'après cette révolution, rien ne serait comme avant. Ainsi maintenant, elle imaginait les disciples qui voyaient le monde tel qu'ils le voyaient. Il n'y avait aucun point de comparaison pour les points de référence seulement, dont les ramifications étaient des effets papillon. Pas de prédiction, le monde du chaos et puis l'autre regard, le stratégique qui étudiait les hommes tout en les protégeant des attaques de la barbarie. Une synthèse, sans analyse.

*****
Le problème de Skopié

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Le problème de Skopié ne sera pas résolu avec des compromis. Et l'exemple de la France, qui n’a fait aucun compromis à aucun moment en 1973 pour le nom du Royaume-Uni, lequel voulait à l'origine s'appeler Grande-Bretagne, est un exemple à imiter par ceux qui ont une pensée stratégique. La diplomatie a ses limites quand il y a une stratégie dominante. Parce que si tu t’agenouilles de toi-même, ils te mettront à genoux sûrement, tandis que si tu es digne des circonstances, ils te respecteront. La Grèce dans le cadre du problème de Skopié ne se bat pas seulement pour son droit comme le pensent même les plus positifs. Elle se bat pour les droits de l'histoire. Parce qu'elle ne peut accepter aucun pays qui accède à l'éradication de l'histoire, même si pendant des décennies il se trouvait sous la coupe d'une barbarie qui considérait non seulement que l'histoire devait mourir ou qu'elle était déjà morte mais qu'elle était capable de tuer l'histoire si besoin. Le problème de Skopié est un exemple caractéristique de non-respect du passé, ni de celui de l'histoire. Ce n'est pas seulement une attaque contre l'hellénisme comme le pensent la plupart. C'est une tentative d’assassinat de l'histoire. C'est une tentative de meurtre du temps. C'est une tentative contre les droits fondamentaux de l'Humanité. Ceux qui ne voient le problème que localement n'ont pas compris son essence. Le problème de Skopié n'est pas une négociation mais une lutte de justice. Le Temps est avec nous et nous l'utiliserons parce que nous sommes avec lui depuis que l'Hellénisme existe.

*****
Situations et histoires

N. Lygeros
Traduit du Grec par A. –M. Bras

Les mêmes situations ne conduisaient pas aux mêmes histoires. Seules les mêmes histoires conduisaient aux mêmes situations. C’est ce qu’il semblait aux disciples. Théoriquement ils n’étaient plus dans la même situation car ils n'avaient pas la même histoire, ils ne voyaient pas les mêmes données de la même manière. Cela signifiait pratiquement qu'ils n'avaient pas réalisé avec qui ils parlaient lorsqu'ils posaient des questions. Mais elle pensa que, par analogie, elle avait vécu la même chose avec le Caméléon, et cela dès le premier moment, ou plutôt le premier Temps polycyclique. Elle les examina plus à fond. La nouvelle situation n'était pas indicative ou c'était plutôt simplement la suite sans incorporation de l'innovation. Ce n'était pas encore le premier stade de la prochaine réalité. Sur la table, elle dessina quelques arbres et leur montra comment ils étaient codés automatiquement. Elle montra ainsi pratiquement que la mémoire des branches et des feuilles pouvait être codée de manière compacte sur les branches des automates. Les chemins avaient leur propre code et celui qui pouvait se souvenir de leur multitude et de leurs différences. Avec d'autres pensées et hypercalculs, elle leur expliqua sans le dire directement comment elle-même fonctionnait. D'ailleurs, elle savait que seul le Caméléon le savait. Mais cette propriété avait une explication puisqu'ils avaient l’histoire de l'Humanité en commun.

*****
Takanoyama Shuntaro

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Chaque fois
que tu vois
un de ses combats
demande toi
combien de force
et de courage
sont nécessaires
pour surmonter
tous les obstacles
du poids
en faisant 
usage
de la gravité
pour vivre
de sa technique
au delà
des limites
des Sumo.

*****
La Démocratie

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

La Démocratie
n’est pas seulement
un état
et des institutions
c'est
avant tout
un peuple
qui décide
de son avenir
à la suite
du passé
car
le respect
du Temps
est
plus grand
que les tensions
qu'il accepte
des facteurs 
extérieurs
pour cela
ne l'oublie pas
quand tu regardes
le futur
de l'histoire.

*****
Les dogmes

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Il faut 
que les dogmes
paraissent
forts
sinon
ils meurent
eux aussi
tandis que l'histoire
que quelques
idéologies
ont considéré
morte
continue
inéluctablement
de vivre
et d'offrir
car
elle appartient au Temps
et ne meurt pas
facilement
peu importe comment on l'appelle.

*****
Là-bas

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Nous sommes
là-bas où
nous avons écrit
d’abord,
nous avons terminé
ici
et nous y serons
encore
après
pour
expliquer
que jamais
nous n'avons eu peur
des pouvoirs
et leur avons toujours 
résisté
quand ils n’avaient pas
nos valeurs.

*****
Mouvements stratégiques

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Tu dois faire
des mouvements stratégiques
si tu veux
avoir
des résultats
sur le fond
sinon
cela n'a pas
de sens
de t'impliquer.
Penses-y
bien avant
de paramétrer
et
examine
toutes les possibilités
avant de passer 
à la prochaine
étape

tu les donneras
toutes.

*****
Skopje, l'Union Européenne et l'OTAN

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

En regardant les cartes de l'Union Européenne et de l'OTAN en même temps, il n'est pas difficile de lire les éléments stratégiques, topostratégiques et chronostratégiques. De cette façon cela rend plus facile l'approche de ces deux hyperstructures par rapport à Skopje. En Grèce, nous avons l'impression, ou tout au moins il semble de manière artificielle, que les négociations ne se font que localement. Skopje appartient au trou topologique de l'ex-Yougoslavie et de l'Albanie. L'autre trou est la Suisse. Aucune des deux hyperstructures ne souhaite de faiblesses à l'intérieur. Et la Slovénie et la Croatie ont rejoint cette logique. Les problèmes de Skopje, par conséquent, aux yeux de l'Europe et de l'OTAN, suivent le même schéma mental en termes de stratégie. Ce n'est donc pas une hypothèse décousue sans rapport avec les autres données. Si nous regardons une grande carte et que nous ne nous limitons pas aux négociations, nous comprendrons que la Grèce a une stratégie dominante sur le thème et qu’il n’est pas question que quiconque n’empiète sur nous. Parce que l'Union Européenne et l'OTAN comptent sur nous, surtout maintenant que la Turquie s'est éloignée de son processus d’adhésion et de la volonté de l'OTAN. En outre, la stratégie américaine a choisi le côté des Kurdes, en ne donnant pas d’importance aux aberrations de la Turquie. Donc, la Grèce est encore dans une meilleure position.











t(1) http://dzovinar.blogspot.fr/p/blog-page.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou un avatar. Amicalement,
Dzovinar