mardi 24 octobre 2017

Conférence : Autoritarisme, droits et démocratie : où va la Turquie?



Conférence : Autoritarisme, droits et démocratie : où va la Turquie?

Compte-rendu sommaire mais instructif, ô combien.

Martin Pradel, avocat de Loup Bureau et membre de la FIDH évoque la négation du Génocide des Arméniens pour expliquer les racines du mal turc.

Tugba Hezer, députée de Van du HDP a indiqué qu'à la libération de Raqqa par les Kurdes, Erdogan a annoncé que la Ville venait de tomber entre les mains des terroristes.

Etienne Copeaux, historien et grand spécialiste de la Turquie où il vit souvent, la fondation de la Turquie actuelle sur la négation du Génocide des Arméniens est la tare originelle qui empêche la Turquie d'avancer.
Pour lui, Atatürk n'est pas le père de la laïcité comme on l'affirme souvent, car la vraie laïcité n'est possible que dans la plurireligion, or, la laïcité turque ne repose que sur l'islamisation. Kémal n'est que le synthétiseur du duo : Turc-Islam Sunnite.

La Turquie depuis sa création n'est qu'une illusion démocratique.
La Guerre dirige la Turquie depuis sa création.
La Turquie moderne détruit, assassine et déporte tout ce qui n'est pas Turco-Islamo-Sunnite.
On a du mal à comprendre comment un spécialiste aussi clairvoyant n'a pas l'oreille des européens.

Pinar Selek, une femme qui sauve l'Honneur des Turcs comprend de mieux en mieux la profondeur des dégâts que le négationnisme du Génocide des Arméniens fait à l'avancée de la Turquie. Elle dénonce la présence dans toute la Turquie de Mausolées, Rues, Places des génocideurs sans aucune réaction de l'Europe.
Elle accuse la bourgeoisie turque actuelle d'exister grâce aux spoliations des biens arméniens. Elle va jusqu'à accuser la Gauche Turque d'avoir propagé ce négationnisme au lieu de le combattre. Quelle Femme Courageuse et Juste.

Eyup Doru, représentant du parti HDP dont Erdogan a levé l'immunité de tous ces députés, accuse la France de continuer sous Macron de vendre des armes à Erdogan, malgré tout.
Il estime que c'est la Turquie qui a le plus à perdre que l'Europe d'une rupture.

Le modérateur du débat, le journaliste Olivier Bertrand qui a été en garde-à-vue récemment en Turquie dans un centre de rétention affirme avoir dormi sur un sac de couchage financé à 85% par l'UE!
Il dit que Merkel est en train de couper les financements que l'Europe apporte à la Turquie et que les autres s'y opposent...

dimanche 22 octobre 2017

Chaque jour - Si tu remarques - En dehors - La voie - N. Lygeros


Chaque jour
N. Lygeros

Chaque jour
qui passe
n’est pas seulement
un hiver oublié
mais un lendemain
dans l’histoire
polycyclique
du Temps
aussi attache-toi
à son mât
pour découvrir
l’horizon
sans le bruit
insupportable
de la société.
*****
Si tu remarques
N. Lygeros

Si tu remarques
l’innocence
de Poil de Carotte,
du Petit Prince
et de l’Idiot
tu comprendras
la justice de Jonathan
le Goéland
quand tu découvriras
son essence
grâce à la flûte
enchantée
qui transfigure
la nuit.
*****
En dehors
N. Lygeros

En dehors
des textes sacrés
il existe aussi
ceux de la mémoire
des hommes
qui traversent
le temps
pour protéger
l'Humanité
des attaques
de la barbarie
car ils savent
combien compte
la continuité
et non seulement
la durée
d'une expérience
de vie.
*****
La voie
N. Lygeros

La voie
de la lumière
ne dépend pas
des religions
mais de la foi
car seulement
celle-ci
est capable
de transformer
le monde
grâce à la puissance
des mots
et l’existence
des paraboles
émises
pour la vérité
du salut.
*****
t(1) http://dzovinar.blogspot.fr/p/blog-page.html


samedi 21 octobre 2017

Poèmes Nikos Lygeros

N'abandonne pas maintenant N. Lygeros - Compagnon d'une longue route Dzovinar


N'abandonne pas maintenant
N. Lygeros

N'abandonne pas maintenant 
nous sommes déjà 
à tes côtés 
et si tu tombes 
nous serons ici 
comme les parties 
de ton corps 
de ton âme 
parce que nous savons 
combien il est 
important pour l'Humanité
 d'avoir chaque combattant vivant
 dans cette guerre.


Compagnon d'une longue route,
poursuivie avec ferveur
à tes côtés
portée par cette
détermination
que dicte une foi
inébranlable
en l'Humanité
que tu insuffles
à chaque instant
à ceux qui te rejoignent,
et dont le nombre
ne cesse de croître,
ô cher compagnon,
que ne puis-je aujourd'hui
comme toi,
à l'instar d'un poème
écrit pour l'un de nous,
 croire encore
toujours...
quand je ressens
plus que jamais
la vanité
de notre monde.

Dzovinar

Il n'y a aucun moyen de réparer les relations USA-Turquie - Avant les droits de l'humanité - N. Lygeros


Il n'y a aucun moyen de réparer les relations USA - Turquie

N. Lygeros

Le point de vue de la Turquie est radicalement différent de l'esprit des États-Unis d'Amérique. Ce n'est pas seulement dû au fait qu'en Turquie, le manque de démocratie est tout simplement normal mais aussi à l'interprétation de certains faits. Par exemple, l'exégèse turque de l'invasion de Chypre en 1974 n'est qu'une intervention même si à partir de cette date nous avons encore occupé des territoires avec des personnes innocentes qui sont forcées de vivre à la turque et d'oublier qu'elles sont grecques. Un autre exemple, le gouvernement en 2003, n'a pas permis aux troupes américaines de traverser la Turquie pour ouvrir un front nord contre Hussein. Ils ont considéré à cette époque que cette intervention était en fait une invasion. Les conséquences de ce choix, dues à cette interprétation, ont été la mort de plusieurs GI. Et l'Amérique n'oublie pas cela. Mais le vrai problème est la différence entre l'humanité et la barbarie. Le génocide des Arméniens, des Assyriens et des Grecs n'est qu'un détail pour la Turquie. D'un autre côté, de nombreux États d'Amérique ont déjà reconnu ce triple génocide comme un fait historique. En passant, c'est le président des États-Unis, Woodrow Wilson, qui a créé la délimitation entre la Turquie et l'Arménie en tenant compte de la présence des victimes même si elles étaient génocidées par le gouvernement turc. Le symbole des Etats-Unis est la liberté mais les racines de la Turquie sont le génocide. Les États-Unis ont besoin de mémoire depuis le début, mais la Turquie préfère l'oubli. Et cette différence fait la différence.

(Traduction google)
*****

Avant les droits de l'humanité

N. Lygeros

L'Empire State Building était déjà illuminé de ses couleurs. 
Quelques nuages ​​étaient au-dessus de la ville 
juste pour prouver la profondeur de l'horizon. 
Il a vu un avion. 
C'était comme un point lumineux. 
Il se souvenait non seulement du passé mais aussi du futur. 
Le millénaire était prêt. 
Il avait dans son esprit l'esprit de Lemkin mais aussi Tesla. 
Les deux avaient fait des réalisations exceptionnelles pour l'humanité. 
Et les deux avaient aidé les gens innocents à leur manière. 
À l'Assemblée générale des Nations Unies, 
il a mentionné les droits de l'humanité. 
Ce n'était pas seulement un point de départ pour les prochaines étapes mais aussi 
la continuité de sa "mentation".
Les innocents avaient le droit de rester en vie et de ne pas devenir des victimes. 
Ce point était crucial dans son esprit. 
Maintenant, le ciel était différent. 
Et les couleurs avaient changé. 
Sur son sol, il était possible d'entendre les bruits de chaque partie de la ville, 
même s'ils étaient invisibles. 
Des sons humains invisibles. 
Voix de l'humanité. 
Juste à l'extérieur. 
Il a pensé à leurs besoins. 
Et après il a décidé d'en considérer un seul. 
Pour les aider tous: Le besoin de l'humanité. 
Ainsi, avec l'amour de l'humanité, 
il a commencé à allumer les lumières. 
Les soleils de la nuit étaient ici juste au-dessus de l'horizon. 
Comme des promesses. 
Bougies invisibles. 
Lumière pure pour l'amour pur.
Il était temps de commencer le combat. 
Temps de marteau.

*****
https://www.youtube.com/watch?v=A1lBn9iEcKc

N. Lygeros - Light Cone. (Study for Tubular and Manual Bells). 20/10/2017

*******

t(1) http://dzovinar.blogspot.fr/p/blog-page.html